L'Université du Temps Libre c'est quoi ?

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, l'Université du Temps Libre du Centre Ouest Bretagne, UTL COB, a pour but de contribuer à l'épanouissement de ses adhérents, notamment par l'organisation de cours , travaux de recherches , travaux et voyages d'études de niveau universitaire ainsi que la pratique de tout loisir culturel .

L'adhésion n'est soumise à aucune condition d'âge, de niveau culturel ou de qualification professionnelle.

Elle bénéficie entre autre aide, du concours des Universités de l'Académie de Rennes, des Etablissements d'Enseignement supérieur, dans le cadre de conventions éventuelles, ainsi que de toutes personnes qualifiées.

 

84 votes. Moyenne 2.17 sur 5.

Commentaires (1)

1. Jean Kergrist 17/03/2017

Bonjour à l'UTL de Carhaix
Il y a une dizaine d’années, j’ai donné, dans une bonne trentaine d’UTL de Bretagne, une série de conférences sur « Les bagnards du canal de Nantes à Brest », titre de l’ouvrage synthétisant mes recherches aux archives, édité par Keltia Graphic, distribué par Coop Breizh et désormais vendu en poche à plus de 21.000 ex. J’utilisais comme support de ces conférences, soit un power point de documents d’archives, soit le film docu-fiction de 52 minutes produit par France 3 national. De nombreuses UTL m’ont ensuite sollicité pour une visite guidée du site de la grande Tranchée de Glomel (souvent couplée à un repas ou un café à l’auberge de Saint-Péran, au bord du canal). Cette conférence, ainsi que cette visite, sont toujours disponibles (j’imagine qu’en 10 ans le public des UTL s’est renouvelé)
Depuis, j’ai entrepris une autre longue recherche aux archives sur la chouannerie bretonne, depuis les révoltes paysannes de Rennes, prélude à la Révolution française, jusqu’à la fin de la deuxième chouannerie, focalisée par l’attaque de la prison de Saint-Brieuc par des chouans venus de tous les coins de Bretagne, fin octobre 1799, juste avant le 18 Brumaire. J’ai découvert que la chouannerie bretonne se différenciait très nettement de la chouannerie vendéenne et de l’image très réactionnaire qui lui était associée. Cette recherche, qui m’a occupé pendant deux ans, s’est ensuite matérialisée par l’écriture d’un ouvrage historique intitulé « Qui a tué Poulain Corbion ? », publié aux éditions Montagnes Noires, ainsi que par la réalisation d’un film docu-fiction de 52 minutes de même titre, produit par VO Productions. Ce film me sert désormais de support à cette conférence sur la chouannerie bretonne.
À partir de l’automne prochain, après avoir mis un terme à une dernière série de spectacles, je serai à nouveau en mesure de tourner dans les UTL de Bretagne, avec ces deux propositions de conférence, en espérant y découvrir un même enthousiasme.
Mes conditions sont quasi identiques : 200 à 250 € la conférence selon la distance (+ ou – 70 km de Glomel). J’apporte, si nécessaire, le support technique (projecteur, lecteur vidéo, ordinateur).
En espérant que l’une ou l’autre de ces propositions puisse vous intéresser
Très cordialement à vous
Jean Kergrist
06 81 87 59 82

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau